Fais la paix avec ton corps

Image corporelle

Bienvenue!

faire la paix avec son corps

La sérénité face au miroir

Faire la paix avec son corps cela te semble compliquĂ© voire impossible? Tu as une relation difficile avec lui? Tu te bats depuis des annĂ©es contre lui? FatiguĂ©e, frustrĂ©e, tu dĂ©testes ce que tu vois dans le miroir? Tu manques de confiance en toi et n’assumes pas ta silhouette? tu es mal dans ta peau mais te sens incapable de « tenir un rĂ©gime »? Pourtant tu voudrais tellement l’avoir ce corps dont tu rĂŞves tant?! Des « lundi je recommence sĂ©rieusement mon rĂ©gime » tu n’arrives plus Ă  les compter! Tu jongles depuis des annĂ©es entre motivation, sentiment de bonheur tout puissant quand ta balance indique -1.5kilos et dĂ©ception, quand trois semaines plus tard elle te met sous le nez un +3kg!!!Et tout ceci t’Ă©puise?

 

Tu rĂŞves de retrouver la sĂ©rĂ©nitĂ© face Ă  ton miroir et tu rĂŞves de manger « comme tout le monde » sans culpabilitĂ© et contrĂ´le? Alors bienvenue, tu es au bon endroit et surtout, sache que tu n’es pas seule. Faire la paix avec ton corps, peu importe ta silhouette, retrouver confiance en toi et en ton image, manger sans stresser ou culpabiliser, te chouchouter. Dans ce tout premier article je vais te donner les premières pistes que j’ai suivies pour que tu commences dès aujourd’hui Ă  vivre une relation plus apaisĂ©e et plus douce avec ton corps et ton alimentation, tel qu’il est aujourd’hui.

apprendre Ă  s'aimer

La pression sur les Ă©paules

De nos jours, il est très facile en tant que femmes, de se sentir dévalorisées et jugées sur notre apparence. Nous sommes constamment bombardées d’images de femmes aux corps parfaits, à la chevelure brillante, au sourire éclatant et aux ongles parfaitement manucurés. Et nous entendons dans les médias et peut-être aussi dans notre entourage, des messages nous martelant sans cesse à quoi il faudrait ressembler. Ce qu’il faut manger ou ne pas manger pour garder la ligne ou pour perdre du poids.  Les critères de beauté impossibles à atteindre mettent une pression énorme sur les épaules des femmes et malheureusement cela commence souvent dès l’enfance.

– 9 femmes sur 10 se disent insatisfaites de leur apparence*
– 81% des filles de 10ans ont peur de prendre du poids*
– Presque 50% des filles de 3 Ă  6 ans ont dĂ©jĂ  des inquiĂ©tudes par rapport Ă  leurs poids*
– 90% des filles de 15-17 ans souhaiteraient modifier leur apparence.*

*The Institute for the psychology of eating

Un long chemin

Je suis passée par là et je sais à quel point cet idéal, ce fantasme du corps parfait que nous imaginons mais n’arrivons pas à atteindre peut faire souffrir.  Et après un long chemin, j’ai compris que c’est en changeant mon état d’esprit que les choses changeraient réellement pour moi. Car j’étais en lutte constante contre mon corps depuis adolescence au lieu de l’accompagner avec bienveillance et douceur. Vous trouverez mon histoire ici.  J’ai réalisé que je devais me reconnecter à ce corps dans lequel je vivais et qu’il méritait tout mon amour peu importe le poids que je faisais. Je ne pouvais pas le forcer à changer en utilisant le contrôle ou la haine. Ce chemin vers une relation sereine à mon corps devrait se faire dans la bienveillance et l’amour de soi.

Ce fĂ»t un long parcours, avec des hauts et des bas. Et chaque jour, je continue d’évoluer vers une relation toujours plus sereine avec mon corps et l’alimentation. Tout n’est pas parfait et je pense que c’est très bien comme ça, la vie n’est pas parfaite et nous ne sommes pas des robots! Mais je crois personnellement que pour faire la paix avec son assiette, il faut d’abord faire la paix avec son corps. C’est Ă  dire, lâcher les armes, apprendre Ă  l’accepter comme il est et dĂ©marrer une nouvelle relation avec lui. Une relation de confiance et d’Ă©coute basĂ©e sur l’Ă©coute, le respect et la bienveillance dans un objectif de bien-ĂŞtre et de santĂ© globale.

Un nouveau départ

Evidemment, je n’ai pas fait tout ce chemin toute seule, j’ai Ă©tĂ© coachĂ©e et soutenue. A travers mon parcours, j’ai dĂ©couvert ce que les anglophones appellent « Self-care » et « self-love« (que l’on peut appeler « prendre soin de soi » et « amour de soi »), le body positive (je me suis formĂ©e avec les pionnières du mouvement Ă  la BodyPositive Institute aux Etat-Unis)et aussi l’alimentation intuitive, et la psychologie de la nutrition, qui prend en compte la personne dans sa globalitĂ© (la relation au corps, au cĹ“ur et Ă  l’esprit). Toutes ces approches m’ont Ă©normĂ©ment apportĂ© et m’ont permis d’avancer sur tous les plans. Car le fait d’ĂŞtre aujourd’hui d’avoir fait la paix avec mon corps, cela m’a permis d’Ă©voluer dans plein d’autres domaines. De porter mon Ă©nergie et mon attention sur d’autres choses, de vivre ma vie avec plus d’intensitĂ©, d’alignement et d’ĂŞtre tout simplement plus Ă©panouie.

Ce qui me motive

Aujourd’hui je suis maman d’une petite fille. Et j’espère vraiment qu’elle n’aura pas Ă  traverser ce genre de pressions et de doutes sur son apparence et sa valeur. Qu’elle sera en paix avec la nourriture et son corps. C’est un grand moteur pour moi. J’espère que les messages vont changer pour les gĂ©nĂ©rations de femmes Ă  venir.

Et si comme moi, tu as eu jusqu’ici un parcours compliquĂ© avec ton corps et que tu veux changer de façon de faire. Si tu sens qu’aujourd’hui les rĂ©gimes ne sont plus la rĂ©ponse. Comptage de calories, pesĂ©e du lundi matin, prises de tĂŞte, interdictions en tout genre, culpabilitĂ© avec un grand C, tu veux envoyer tout ça balader! Alors tu peux commencer Ă  suivre les 4 conseils ci-dessous et tu verras dĂ©jĂ  ton bien-ĂŞtre prendre un gros coup de boost!

Faire la paix avec son corps: 4 conseils précieux à mettre en place.

1. Envoie balader la culture des régimes

On sait aujourd’hui que les rĂ©gimes ne fonctionnent pas et qu’ils ont mĂŞme plutĂ´t tendance Ă  ĂŞtre destructeurs. Ils peuvent amener Ă  une grande souffrance et perte de confiance en soi car on pense manquer de motivation ou de contrĂ´le. Et ils mènent en gĂ©nĂ©ral tout droit vers l’obsession Ă  la nourriture et aux compulsions. En dĂ©finitive, les rĂ©gimes dĂ©règlent complètement notre boussole interne et nous dĂ©connectent de notre corps.

culture des régimes

Pour commencer on dit adieu Ă  tous les comptes Instagram, Facebook, Tik Tok, etc… qui te mettent la pression ou te rendent mal Ă  l’aise. Bref, tout ce qui te fait te sentir une m-e-r-d-e! On vire les magazines aux photos retouchĂ©es plein de minettes en taille 34-36. Les blogs, les journaux, les livres, tout, tout, tout ce qui parle de rĂ©gime, de près ou de loin, et qui te stresse.

Une fois que le tri est fait, va chercher des blogs, des comptes Insta qui t’inspirent et qui te font du bien et ressens les effets positifs qu’ils ont sur toi.

 

2. Fais le tri dans ton armoire

Pour ĂŞtre bien dans ton corps, il est primordial de te sentir bien dans tes vĂŞtements. Et quoi de plus dĂ©courageant que de se retrouver le matin devant sa penderie et de ne pas y voir clair! Je t’invite ici Ă  faire le tri dans tes vĂŞtements. On jette les chaussettes avec des trous:) on vire les culottes dĂ©lavĂ©es et distendues. Les soutien-gorge qui ne soutiennent plus rien Ă  la poubelle. Ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’on ne doit pas y prĂŞter attention.

Tu mĂ©rites d’avoir de jolis sous-vĂŞtements (pas besoin de dĂ©penser une fortune). Ensuite, tu mets de cĂ´tĂ© (Ă  donner aux Ĺ“uvres de charitĂ©, ta voisine du dessous) les tailles  dans lesquelles tu ne rentres plus (trop petites ou trop grandes pour les « quand j’aurai perdu » ou « ça va me motiver ») non…non…non! Il faut dĂ©sencombrer!:)

Tu ne gardes que les habits et les chaussures Ă  ta taille A.C.T.U.ELLE.

Tu trouveras d’excellents conseils vestimentaires pour toutes les silhouettes sur le blog d’Emma bienhabillee.com

 

3. Prends soin de toi

Ton corps fait tellement de choses pour toi, il est temps de le chouchouter pour le remercier. Une fois par semaine au minimum, offre Ă  ton corps un moment cocooning oĂą tu le chouchoutes. C’est dans la rĂ©gularitĂ© que cela deviendra une habitude. Mais toi seule sait ce qui te fait rĂ©ellement du bien. Essaie plusieurs choses, jusqu’Ă  ce que tu ressentes un vrai et profond bien-ĂŞtre. Cela peut/doit ĂŞtre des plaisirs très simples, faciles Ă  faire entrer dans ton quotidien. On ne mesure jamais assez la grandeur des petits plaisir de la vie. Voici quelques exemples d’activitĂ©s que j’aime pratiquer dans ma semaine pour me reconnecter Ă  mon corps et en prendre soin (physiquement et moralement)

soin de soi

  • Prends un bain avec une musique douce
  •  Fais une promenade en nature (perso j’adore me balader au bord de l’eau, ça me ressource Ă©normĂ©ment)
  •  Bois un bon thĂ©, tranquillement posĂ©e sous un plaid
  •  Fais une sieste
  • Crème-toi de la tĂŞte aux pieds
  • Essaie une nouvelle activitĂ© (dessin, poterie, jardinage, bricolage, cuisine, yoga…)
  • Ecris trois choses positives sur toi
  • Souris-toi dans le miroir

 

4. Parle-toi avec amour et douceur

Il est grand temps de commencer Ă  te parler avec douceur et d’ĂŞtre bienveillante envers toi. Si par exemple, Ă  chaque fois que tu te regardes dans le miroir ton langage intĂ©rieur est nĂ©gatif ou rabaissant, il va falloir travailler lĂ -dessus. A partir de maintenant, essaie d’analyser lorsque tu te parles mal Ă  toi-mĂŞme. Dans l’idĂ©al, reprends ta phrase de manière positive ou du moins de manière neutre. Le but ici est de challenger ta petite voix intĂ©rieure qui a pris l’habitude de tout voir en noir et de critiquer afin de changer son discours intĂ©rieur. C’est comme ça que tu commenceras doucement Ă  faire la paix avec ton corps.

s'aimer inconditionnellement

  • Pffff, ces pantalons me serrent la taille et mon ventre dĂ©borde…on dirait une vache!
    • devient: Est-ce que je ne devrais pas changer de taille de pantalons pour ĂŞtre plus confortable? Si je suis dans la bonne taille et bien, pourquoi est-ce que les marques ne vendent pas de vĂŞtements mieux coupĂ©s? Ou pourquoi n’ont-elles pas plus de tailles en stock?
  • Je suis vraiment nulle, je n’arrive pas Ă  tenir un seul rĂ©gime! je n’ai aucune volontĂ©!
    • Devient: Les rĂ©gimes ne fonctionnent pas, ça me crĂ©e des obsessions et des compulsions, Ă  bas la culture des rĂ©gimes! je vais apprendre l’alimentation intuitive et le body positivity.
  • Je suis trop bĂŞte! j’aurais jamais dĂ» dire ça Ă  machin, il doit me trouver complètement nulle!
    • Devient: Je suis timide face Ă  machin et j’ai dit le premier truc qui me passait par la tĂŞte mais je suis fière de moi car j’ai osĂ© lui parler:)

Et tu peux aussi rĂ©gulièrement prendre du temps pour t’Ă©crire une lettre d’amour. Et oui, une lettre d’amour destinĂ©e Ă  toi-mĂŞme! Quoi de plus beau:)

 

Apprendre Ă  se voir autrement

Faire la paix avec son corps ne se fait pas en un jour. C’est apprendre Ă  se voir autrement. C’est un voyage au plus profond de soi, petit pas après petit pas. Un voyage vers l’amour de soi, l’acceptation, l’Ă©panouissement et une plus grande confiance. En pratiquant ces 4 conseils rĂ©gulièrement, tu verras dĂ©jĂ  une diffĂ©rence dans la relation Ă  ton corps. Tu te sentiras plus apaisĂ©e et ton regard commencera Ă  changer!

Ton mantra booster: « Un jour je me suis posĂ©e et j’ai dĂ©cidĂ© de m’aimer, qu’importe ce Ă  quoi ressemblait mon corps et ce que les autres en pensaient. J’Ă©tais fatiguĂ©e d’haĂŻr mon corps » Gabourey Sidibe

N’hĂ©site pas Ă  partager ce qui marche pour toi, comment tu prends soin de toi et de ton corps:)

 

En partageant cet article vous participez à la visibilité du site, mille mercis!

A lire Ă©galement

4 Comments

  1. Angie McKillop says:

    Je te remercie pour cet article, je suis sĂ»re qu’il aidera de nombreuses femmes Ă  faire face Ă  leur souffrance avec amour et compassion.

    1. Gemma says:

      Merci à toi pour ce gentil commentaire:) Cela me va droit au cœur.

  2. Sylvie says:

    Bravo pour ces réflexions qui donnent à méditer et tes conseils pleins de sagesse et de bienveillance. C’est agréable de lire des articles qui pour une fois ne nous poussent pas à se surpasser, mais à s’écouter et à s’accepter. Vivement la suite !

    1. Gemma says:

      Merci Sylvie d’avoir pris le temps de commenter l’article, on se retrouve très bientĂ´t🙂

Laisser un commentaire